Florian Nastorg

Après une dizaine d’années de cours et de pratique du sax alto, Florian opte également pour le sax baryton puis le saxophone basse et construit la suite de son parcours sur scène.

Il approche la musique improvisée en 2006 et celle-ci prend désormais une place prépondérante dans sa pratique. Marqué par le brûlot free-jazz des années 60/70 et les musiques dites extrêmes et expérimentales, il cherche la « déferlante sonore », le son enveloppant, physique, palpable. Il est très actif dans les musiques dérivées du rock et du jazz, qu'elles soient écrites ou improvisées, et affectionne particulièrement la fanfare qu'il considère comme un instrument à part entière.
Il joue dans PIAK et Grand PIAK, No Noise No Reduction, BDC La Belle, Ostaar Klaké, l'Ensemble FM, et compose les musiques de la compagnie Merversible.
Il participe en 2014 aux rencontres périphériques toulousaines du projet THE BRIDGE, dispositif de rencontres entre improvisateurs de France et de Chicago.
Il pratique également la batterie et développe un set électro-acoustique à base de tourne-disques et lecteurs de cassettes détournés.

Il joue et a joué ou partagé la scène avec : Marc Démereau, Marc Maffiolo, Fabien Duscombs, Christine Wodrascka, Heddy Boubaker, Jean-Yves Evrard, Daunik Lazro, Mathias Pontevia, David Chiesa, Benjamin Duboc, Joe McPhee, Axel Dörner, Sylvain Kassap, Mike Ladd, Michael Zerang, Harrison Bankhead, Paal Nilssen-Love, Ken Vandermark, Katharina Ernst, Burkhardt Stangl, Dieb13, Didi Kern, Manu Mayr...

Il est titulaire du MIMA (diplôme FNEIJMA) et donne occasionnellement des stages axés sur la pratique collective, la création de répertoires et l'approche de l'improvisation.