Laurent Paris (percussionniste - batteur - improvisateur - plasticien)

Chez Freddy Morezon

Et aussi

Vidéos

Laurent Paris solo

Né à Bordeaux (France) en 1965.
Musicien accompagnateur, improvisateur, plasticien, depuis plus de 30 ans, il continue d'apprendre et de découvrir de nouvelles matières musicales, de nouveaux sons, de nouveaux modes de jeu. Membre du collectif Freddy Morezon avec le groupe Facteur Sauvage, Daniel Scalliet (voix), Mathieu Sourisseau (basse), un rock pas comme les autres, et un vrai travail d'écriture collective.

En solo, il s'exprime son désir permanent de liberté, où le plus petit évènement et la moindre trouvaille sonore deviennent matière à improviser, à inventer sur l'instant "tout est bon dans le son". En duo avec Jean-François Vrod, il joue une musique improvisée sans âge, des villes et des campagnes, des plaines et des montagnes. Il monte un triptyque sur la poésie anglaise du 19° siècle avec le comédien Denis Lavant et le saxophoniste Camille Secheppet : Samuel Taylor Coleridge, Oscar Wilde et Lewis Carroll, sont à la fête.

Au cinéma il travaille avec Les frères Larrieu sur le film «21 nuits avec Pattie», et avec Laurent Laffargue sur le film «Les rois du monde ». Dans le groupe La Femme en rouge, avec Bertrand Fraysse et Andy Lévêque, il joue une musique de transe particulièrement réconfortante et jouissive. Avec le quartet SLOW, Yoann Loustalot, Julien Touery, et Eric Surménian, il met son jeu au service d'un lyrisme implacable, un hymne à la lenteur, magnifique.

Il accompagne et enregistre avec le bassiste chanteur Mathias Imbert, la chanson française d'aujourd'hui qui sonne, avec Mathieu Werchowski et Bruno Izarn. Dans la Piscine Olympique, duo avec Xavier Camarasa, ils tiennent la distance sans jamais rien lâcher de leur son, ça fait du bien. Il joue dans Pialuts, le groupe de Bastien Fontanille, avec Bastien Andrieu, et Florian Nastorg, une revisite débridée de la musique trad occitane, la transe n'est pas loin.
Avec Cap d'an unit, Romain Baudoin, Matéo Baudoin, et Camille Secheppet, c'est un bal sans fin qui se déroule sous les pieds des danseurs.

Le ciné-concert sur le film "Le Révélateur" de Philippe Garrel avec Bruno Izarn, il faut le voir pour l'entendre. Agafia avec Marc Maffiolo, est un duo de musique improvisée, mais pas que, ils montent plusieurs lectures musicales avec Eric Lareine et Pascal Maupeu, "le mariage du ciel et de l'enfer" (W.Blake) peut-on dire. Le duo Duscombs/Paris, une grosses caisse pour deux batteurs, c'est avec presque rien qu'on retrouve l'important, deux gosses qui s'amusent.

Nous pouvons également citer de nombreuses collaborations avec : Benat Achiary, Daniel Yvinek, G de Chassy, Nadine Rossello, Denis Badault, Vicente Pradal, Cirque Archaos, I Muvrini, Marc Demereau, Crida Cie, Jean-Luc Capozzo, Jean-Paul Raffit, Jean-Marc Padovani, George Petit, Oliver Sens, Elsa Woliastone, Eugène Chadbourne, Marta Sainz, Luis Vicente ...

En tant que sculpteur, il s'intéresse au rapport intuitif que l'on entretien avec les objets, les formes, les sons et les matiériaux. Créer étant la capacité de percevoir le moment où les choses se mettent à vibrer.

Dates à venir

  • 05
    Fév

    Facteur Sauvage -

    La Bastide-de-Sérou
    05
    Fév
    -

    Salle des fêtes. Soirée de clôture de la Résidence de Territoire avec Art’Cade

     
  • 07
    Août

    Facteur Sauvage -

    Festival l'Été de Vaour, Vaour - 18h30