Actualités

Bedmakers était en résidence avec Natasha Muslera au GMEM de Marseille en mars 2020 pour une première étape de travail sur "Future Folk Stories"

Distribution

Robin Fincker : saxophone ténor / clarinette
Mathieu Werchowski : violon / machines
Natacha Muslera : voix / machines
Dave Kane : contrebasse
Fabien Duscombs : batterie

Bedmakers

Future folk stories Création 2020

Parallèlement à son Tribute to an Imaginary Folk Band, Bedmakers continue son investigation au carrefour des musiques folk et improvisées avec une nouvelle création intitulée “Future Folk Stories”.

Inspiré des BBC Ballads des années 50 d’Ewan McColl et Charles Parker qui révolutionnèrent le concept de documentaire musical à la radio, le groupe propose un dispositif de concert pour pièce radiophonique mêlant chansons et textes pré-enregistrés, instruments acoustiques et sons concrets, l’électroacoustique et la force évocatrice de la voix dans de multiples formes - chantée, parlée, scandée…

Pour l’occasion, le quartet s’adjoint les talents de la performeuse vocale Natacha Muslera, dont la voix en direct se mariera avec d’autres, enregistrées au gré des pérégrinations du groupe. Choeur amateur, voix amies ou fraîches rencontres, Bedmakers édifie une banque sonore originale, constituée de fragments de mélodies et d’extraits de textes mais aussi de sons concrets et d'archives électro-acoustiques. Cette matière sonore, pilotée et re-travaillée en direct par Mathieu Werchowski et Natacha Muslera décuple les interactions possibles au sein du groupe et multiplie les interlocuteurs.

Chansons découpées puis ré-assemblées dans le désordre, phrases parlées servant d’interrupteurs à déclenchement d’improvisations multiples, ritournelles anglo-saxonnes détournées, hymnes traditionnels composés dans l’instant et égrenés sur les retransmissions de “field-recording” composent ce nouveau répertoire. Le quintet ébauche ainsi les contours fuyants d’un personnage qui ne serait autre que la musique folk “en personne” dans la multiplicité de ses représentations et de ses rôles ; à la fois actuelle et anachronique, désuète et par nature perpétuellement renouvelée.

Par cette nouvelle création sonore, Bedmakers cherche une fois de plus à questionner un certain rapport au temps, résolument non-linéaire en faisant cohabiter des mélodies pluri-centenaires avec l’improvisation libre, cette fois dans un dispositif électro-acoustique où la voix et ses différents avatars prennent un rôle central.

Avec le soutien de Diaphonique, fonds franco-britannique pour la musique contemporaine en partenariat avec la SACEM, les Amis de l’Institut français du Royaume-Uni, le British Council, le Ministère de la Culture, l’Institut français, l’Institut français du Royaume-Uni, Le Bureau Export et la Fondation Salabert.
Ce projet était accueilli en résidence au GMEM de Marseille les 9 et 10 mars 2020.