Dates à venir

  • 25
    Jan

    Facteur Sauvage + Choc Gazel -

    Monoblet (30), France
    25
    Jan
    -

    Freddy sonne l’echo - 2 soirées de concerts du collectif Freddy Morezon à Monoblet en partenariat avec Echo des Arts (25 janvier & 13 mars 2020)

     
  • 26
    Jan

    Facteur Sauvage -

    L'Anthropo, Perpignan
    26
    Jan
     

Actualités

Nouvel album "Facteur Sauvage III", paru 4 october 2019 chez Mr Morezon.

Distribution

Laurent Paris : batterie préparée
Mathieu Sourisseau : guitare basse
Daniel Scalliet : voix

Discographie

écouter

Contact

Manu Muré //

Revue de presse

Facteur Sauvage

Willy Wolf, l'homme qui va mourir (2019)

Facteur Sauvage, anomalie musicale, virus poétique, self-made sound. Un trio brut, compact. Un son tout droit sorti des tubes d'une amplification artisanale parcouru par une voix chauffée à blanc. Spoken word ou chansons, les mots rebondissent sur une section guitare basse et batterie préparée, nourrie au blues primitif et au rock.

En concert, Facteur Sauvage nous prend doucement par l’oreille pour nous secouer peu à peu jusqu’à finir en sueur. Animal à sang chaud, le trio soulève des volutes de poussières entre morceaux tendres et titres féroces. Leur musique installe une ambiance évocatrice, presque narrative ou cinématographique, nous emmenant dans un road-movie initiatique, entre bouges enfumés et personnages de foire attachants…

Willy Wolf, l'homme qui va mourir (2019)

En 2019, Facteur Sauvage se plonge à corps perdu dans la création d'un nouvel opus inspiré du personnage nantais et mythe urbain de Willy Wolf. Willy Wolf, plongeur auto-proclamé champion du monde, vivait de la vente de ses cartes postales sur laquelle il posait, flanquées d’une tête de mort et d’une invitation implacable : « Achetez l'homme qui va mourir ». Il donnait rendez-vous aux habitants avides de prouesses physiques et de dangers inconsidérés pour réaliser des exploits le mettant au rang d’un Trompe-la-mort. C’est ainsi qu’il est devenu une figure de la ville de Nantes. Le 31 mai 1925, à l’âge de 27 ans, il monta sur le pont du Transbordeur de Nantes devant une foule de 50 000 personnes. Après quelques œuvres d’équilibriste au-dessus du vide, il enflamma sa ceinture et plongea de 55 mètres de hauteur… La foule et la Gaumont présente pour l’occasion unique, assistèrent à une mort en direct. La torche vivante devint comète et la comète s’éteignit dans les flots de la Loire. Un mythe était né.

Mais Willy Wolf est-il mort ce jour-là ? Ou s’est-il engouffré dans d’autres aventures sous-marines ? Pour Facteur Sauvage, il ne reste pas de cette histoire un simple fait divers. Le spectacle de la mort importe peu. C’est l’élan de ce fils d’immigré polonais, ajusteur de son métier, acrobate rêveur, brailleur sur les marchés, qui interpelle. Il nous raconte autre chose. Un petit homme se dressant devant sa condition d’homme. Une histoire à colporter toujours. Un rêve défrisant le monde du réel.

Facteur Sauvage entreprend un travail d’écriture musicale et de crieur public autour de Willy Wolf en vue de la création d'un nouvel opus qui s’articule autour du film de cette histoire. Un sorte de cinéma-concert imaginaire, dans lequel instrumentarium aride et spectateurs avides devront faire front pour une communion et une rage réunies. Lever la fureur de vivre de cet homme, son goût du risque, sa poésie ensorceleuse, sa conquête du courage et l’ensemble de ses possibles...

Une production Freddy Morezon. Avec le soutien de la DRAC Occitanie, du Conseil Régional Occitanie et du CNV.

En résidence à Art'Cade du 26 février au 1er mars et du 26 au 29 mars 2019.
Sortie de l'album à l'automne 2019.

vidéos