Line-up

Didier Kowarsky : speech and fantasy

The performance has been presented as duo, trio quintet formations with the following musiciens :
Hakim Hamadouche (mandole et chant arabo-andalou)
Marc Démereau (saxophones, scie musicale, électronique)
Youval Micenmacher (percussions orientales)
Matthieu Sourisseau (guitare, basse, soubassophone)
Pascal Portejoie (batterie, percussions)
Florian Nastorg (sax baryton)
Marc Maffiolo (sax basse)
Fabien Duscombs (batterie, percussions)
Alex Piques (guitare)
Benoit Converset (contrebasse)
Damien Converset (clarinette)

Contact

Maryse Mercier //

links

Simorgh

 

d'après "Le Cantique des Oiseaux" de Farid ud din 'ATTAR

"Le Cantique des Oiseaux", poème persan du 13e siècle, relate le voyage entrepris par les oiseaux pour rejoindre leur divinité absolue : Simorgh.
Le poète décrit les efforts de la huppe pour convaincre les autres, à l'aide d'histoires et d'aphorismes, d'entreprendre le voyage vers la beauté et le mystère de la réalisation de soi.

Elle est plus proche de toi que la veine de ton cou ;
Nous sommes voisins : elle est comme le soleil et moi comme l'ombre.
De sa trace personne n'a trouvé que l'absence de trace;
Aucune allégorie, aucune description ne peuvent en donner une idée juste.

Les histoires laissent perplexe, l'évocation des chemins qui mènent à Simorgh est déroutante, et les voyageurs disparaissent mystérieusement au bout du voyage.
C'est une énigme.
Simorgh est une adaptation singulière et iconoclaste d'une métaphore de l'ultime voyage initiatique. Le désordre qui règne chez les oiseaux, leurs attitudes et leur désarroi qui mèle la terreur au déni, résonnent étrangement avec l'actualité de notre civilisation.

Le conteur et le(s) musicien(s) s'aventurent avec humour, lyrisme et poésie au coeur des anecdotes et des hésitations de ces drôles d'oiseaux étrangement familiers.

Pour avoir exploré l'histoire des oiseaux pendant des années, Didier Kowarsky navigue en toute liberté au coeur des anecdotes, des états d'âme, des fantaisies et des décalages qui parsèment l'aventure.
Il confronte à chaque reprise ses perplexités et ses découvertes à la sensibilité d'un ou de plusieurs musiciens de rencontre, improvisateurs aguerris soigneusement choisis, pour un partenariat dynamique.

Les échos des paroles, du chant et des instruments esquissent des questions éternelles qui fusent du croisement des discours, mais le poète avait prévenu : "La raison n'a rien à faire avec mon discours."

Durée 1h20 / Public : Tout public / "Simorgh" peut aussi être présenté en version Jeune Public (6-12 ans)