Tour

  • 12
    Jun

    Forêt -

    Festival La Claque, Prigonrieux
    12
    Jun
     
  • 05
    Aug

    Forêt -

    Le Bois de la Logette, Concots
    05
    Aug
     
  • 23
    Oct

    Forêt -

    Hors-Loge, Najac
    23
    Oct
     
  • 24
    Oct

    Forêt -

    Musée Denys Puech, Rodez
    24
    Oct
     

News

Podcast of the album release concert (February 27 2021) on radio Campus FM, program "concerts à la radio" presented by Joe Kangourou
New album "Faulkner Songs" available in vinyl and digital edition.

listen

Discography

Line-up

Nicolas Lafourest : electric guitar

Press review

Forêt

Video

Toutes les vidéos de Forêt

FORET

La guitare seule, sans additifs, exprime l'émotion dans sa forme la plus réduite, à l’os, par les cendres. Si l’ornement est mis de côté ici, où ne subsistent qu'armatures et formes brutes, la musique n'en est que plus directe et suggestive. Un son brut, aride, à la fois mélancolique et rassurant, comme de longues promenades en solitude accompagnée. La trame rêche et ronde des cordes, tantôt grondantes, roulantes, saillantes, frémissantes ou chuchotantes, déploie un panel d'expressivité qui emporte l'auditeur vers ses propres paysages décharnés ou sublimes.

FAULKNER SONGS

Quand j’ai fait écouter les fragments des Faulkner Songs à un ami, il m’a dit : «  ces morceaux c’est du faulkner ». J’ai trouvé la correspondance juste dans la résonance liée à un certain imaginaire que sa réponse supposait.
En lien direct avec les porosités d’une âme aux contours écorchés, entre un déchirement précoce et un apaisement tardif.
Les ‘Faulkner Songs’ ont été construites sur une guitare électrique jouée à vide, débranchée, à l’abri de toutes tentations d’effet(s).
Cette contrainte comme volonté a guidé et définitivement orienté mes attentes vers ce même but cherché, recherché, en forme de quête là où le propos se resserre et s’évide.

Captées sur le vif, les Faulkner songs ouvrent l'imaginaire, suscitent des images. Forêt nous entraîne vers des contrées aux sonorités familières et dans les méandres de son paysage intime.
Forêt ne triche pas. Il se livre avec une extrême sincérité, sans ornement inutile, sans le moindre effet. Se mettant à nu. Son monde est contrasté, apaisé et tendu, lumineux et tourmenté. L'harmonie y est souvent contrariée, la dualité exprimée de manière stridente et nerveuse. Le bruit et la fureur. Un tiraillement, une dissonance qui stimule le mouvement, l'intensité du jeu, l'émotion qu'elle suscite. Les Faulkner songs, c'est un monde vibrant dans la moindre note. Une âme.
Mr Morezon 023 / sortie le 26 février 2021