Tour

  • 03
    Feb

    MW solo -

    Bibliothèque universitaire, Metz - 12h12 -

    avec Fragment

     
  • 03
    Feb

    MW solo -

    MJC Lillebonne, Nancy - 20h00 -

    + duo avec Isabelle Duthoit – avec Motrice

     
  • 04
    Feb

    MW solo -

    Galerie Simultania, Strasbourg - 20h00 -

    + duo avec Stéphane Clor

     
  • 05
    Feb

    MW solo -

    La Cave 12, Genève - 20h00 -

    co-plateau avec Wassim Halal

     
  • 12
    May

    MW solo -

    12
    May
    -

    Concert scolaire – Queaux – avec Jazz à Poitiers

     

listen

Discography

Press review

Line-up

Mathieu Werchowski : violin

MW solo

MW

2 lettres miroirs qui se réfléchissent et s’équilibrent comme le violon et l’alto, ses deux instruments de prédilection qu’il triture en les faisant tour à tour crier, feuler ou chanter avec un sens aigu de la composition.
En montant des cordes de guitare électrique sur son alto ou en branchant son Mirecourt dans le 220V, il arrive à les faire sonner de manière inouïe, pouvant les emmener du calme zen au maelström le plus bruitiste.
Ses cordes vibrantes, en bouclant sur eux-mêmes des spleens inquiétants, disent le temps qui passe, convoquant dans notre mémoire tous les folklores imaginaires tapis dans les sous bois.

Depuis les années 90, Mathieu Werchowski baigne dans le monde de l’improvisation et performe en solo de par le monde (Inde, USA, Australie, Nouvelle Zélande, UK, Allemagne, Belgique, Portugal, Suisse, Pologne, Estonie).
Son travail associe la puissance de la transe dans une intense implication corporelle, au plaisir de l’instant dans l’exigence propre à l’improvisateur aguerri.
Toute en atmosphère, sa musique intranquille est souvent lyrique, parfois minimale ou éthérée mais toujours riche en images, ouvrant les portes à une séance de cinéma imaginaire dont le scénario est en perpétuelle évolution.
En Octobre 2021 est paru Noir paradis, son dernier solo enregistré dans des intérieurs et extérieurs tarnais avec le concours du GMEA sur le label Montagne Noire. Une recherche sur la résonance des lieux et leur mise en vibration. Il fait suite à Uwaga, son précédent album solo, paru chez Ektic en 2005.